Le Dauphin et le Goéland.    Lorsque deux soleils se rencontrent   alors deux mondes   s’unissent pour toujours.
español
русский
italiano
deutsch
français
english
中文
العربية
ελληνικά








....Cela doit sembler très beau tout là-haut...
–  Oui, réellement...

Il regarda l’eau.
– ...Que se passe-t-il en bas, bien plus bas qu’ici ? C’est partout aussi sombre ? Que devient le soleil quand il s’abîme ?

–  Je ne sais pas. Mais c’est partout l’obscurité. Aucune lumière...
–  Vraiment ?
Même pas de lune dans ton monde ?
Des étoiles au moins ?

Il répondit non en hochant la tête.


Le soleil au loin vers le ponant allait se poser sur la mer.
Il se tourna vers le goéland.

–  Envole-toi... S’il te plaît, envole-toi et dis-moi comment c’est maintenant de là-haut.

Il s’éleva dans le ciel pour revenir bientôt près du dauphin impatient.

–  De là-haut, c’est comme deux soleils se rejoignant au bout de l’horizon. Celui qui est bien visible et un autre,  semblable,  tout rouge,  qui  flotte un instant sur l’eau ;
Et ensuite paraît presque se fondre dans la couleur de la mer.


Le dauphin commença à sauter le plus haut possible, à la découverte de l’« autre » soleil.
–  Je ne le vois pas... Je ne le vois pas du tout...

Il observait une créature qui tentait de voir le monde de la manière dont il le voyait lui-même.
Une créature qui voyait un monde que lui-même ne pouvait pas voir.

« Ne t’en fais pas », lui dit-il alors.
« Je vais te dire moi ce que je vois. »

« Moi je volerai pour toi... »

Suite...              
 
E-mail    PDF/ textes et dessins
   livre complet en anglais
Présentations
show demo
 
 
 
.