Le papillon bleu.    Bien avant tout, je me disais au fond de moi, un jour tu viendras...
español
русский
日本語
italiano
deutsch
français
english
中文
العربية
ελληνικά






« .....J’ai cherché partout alentour pour le trouver...

...Mais il n’était nulle part ! »


...

« La seule chose qui m’est restée de cet arbre, une branche. Une unique branche !
Tout juste pour en faire un cadre. Mais là, ce n’était pas ça qui me gênait tant ; dans mes mains je l’avais, le cadre que je voulais... Toutefois, nul papillon n’était digne d’y entrer ! Comme si au même début je revenais. »
« ...Je fis d’autres cadres. Des cadres superbes. Des cadres plus grands. Dans lesquels j’enfermai d’autres papillons... Aucun ne devait désormais m’échapper. » «...Pas un seul. » « Il ne fallait plus que la même erreur se reproduise. J’en cherchai d’autres. Et d’autres encore...
En quête de celui, lui seul que je n’ai pas trouvé...

Lui, qui jamais ne s’est montré... »




Elle se tourna vers lui...

« Je le gardai toujours caché », balbutia-t-elle, « En mon château dans la plus haute tour. »

Ses yeux s’étaient voilés...
Elle ne pouvait, où que son regard se posât, le distinguer. Mais elle savait qu’il se trouvait là.


« Je t’attendais », lui dit-elle alors. « ...De tout temps je t’attendais... »
« Bien avant tout, je me disais au fond de moi, un jour tu viendras... »

Sa voix s’exhalait avec peine.
Une voix qui s’éteignait, mais qui s’éployait encore pour l’atteindre.

« Ce cadre,
              je l’ai fait pour toi...»


« ...Un jour tu m’as demandé pourquoi, et je n’ai pas répondu ! Je ne savais pas.
Mais maintenant je sais ! Maintenant, je me sou- viens...»
Suite...              
 
E-mail    PDF/ textes et dessins
   livre complet en anglais
Présentations
show demo
 
 
 
.